30 avr. 2007

Conseils pour tout bon blogueur débutant (où il est question de time management)

A l’approche du 1er Mai, la conscience professionnelle et l’expérience acquises par docteur Gavrix au terme de quelques mois de blogging opiniâtre, poussent le doc à partager son savoir avec les amis blogueurs débutants. En éclaireurs avertis de leur temps, les blogueurs actifs endossent une lourde charge. Enchaînés à leurs blogs (Gavrix tient à ne pas mâcher ses mots), tâchant de contenter leur lectorat, ils enchaînent écriture et phases d’ouverture sur le monde (la visite d’autres blogs). Si cette activité procure joie et bonheur à la plupart d’entre eux, il arrive qu’ils soient malgré tout soumis au stress et à la panique, ne sachant gérer efficacement leur temps. Absentéisme, démission, baisse de productivité peuvent résulter d’une mauvaise gestion du temps et mettre en danger la survie de la blogosphère.

Pour contrer ce fléau, Gavrix a rédigé une série de règles destinées aux blogueurs débutants qui seront progressivement publiées dans Groins et Nœuds. Gavrix le cyber coach vous expose aujourd’hui sa règle n°1.


Règle n°1 : Arrêter de regarder les statistiques toutes les heures

Le blogueur débutant démarre sa journée en se précipitant sur ses statistiques de visites. Le temps d’allumer l’ordinateur, la main tremblante et l’œil hagard, le cœur du blogueur débutant bat la chamade. La page s’affiche lentement, les dates apparaissent, puis les chiffres. Le blogueur sent enfin qu’il est connecté au monde, il fusionne avec le lectorat. Après avoir constaté le nombre de visites et les mots clés recherchés par les visiteurs la veille (salope vicieuse, apprendre à bâillonner, etc…), le blogueur débutant se précipite sur les statistiques du jour, pour constater avec dépit qu’à 8 heures du matin, il n’a encore enregistré aucune visite. Ce petit manège continue les heures suivantes et le blogueur vit au rythme des visites journalières. Tel un maniaco-dépressif, il saute de joie à 14 heures et s’effondre à 15 heures.

Gavrix dit stop ! Stop au gaspillage de temps, stop aux cabrioles d’humeur, stop à cette dépendance ! N’ayons pas peur des mots, il s’agit d’une addiction insidieuse qui aliène notre bon blogueur débutant et puise dans ses ressources créatrices.

Gavrix recommande donc de cesser de regarder les statistiques toutes les heures. Même si votre souris vous démange, efforcez-vous de résister. Si cela devient difficile, le blogueur pourra penser à toutes les bonnes idées qui pourraient lui venir à l’esprit si celui-ci était libre de toute tentation parasite. Le sevrage pourra être progressif : se restreindre à 4 visionnements par jour pour progressivement passer à deux, voire un. Pour vous motiver, Gavrix vous propose de comptabiliser les minutes ainsi épargnées. Vous verrez, c’est surprenant.

Ces conseils vous ont été offerts par Mexolil. A bientôt pour de nouveaux conseils de docteur Gavrix.

Autres conseils: la modération est l'amie du blogueur, blogueurs combattez la dissipation

Technorati Tags:, , ,

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Etant moi-même blogueur débutant, je remercie le docteur Gavrix. Je n'en pouvais plus, et voilà une ère nouvelle et libre qui s'ouvre pour moi. Merci Docteur G, je reviendrai suivre vos prescriptions de près.

LOmiG a dit…

salut,
très bon billet plein d'humour...et tellement vrai !
à bientôt.
PS : un conseil installe un moyen de prévenir les commentateurs qu'il y a des réponses...si c'est possible ! moi j'avais quitté blogger pour wordpress à cause de ça !

Gavrix a dit…

Gavrix se réjouit de l'effervescence engendrée par ses propos.
Anonyme, je vous souhaite de jouir pleinement de l'ère nouvelle du blogging libre!
Lomig, tes conseils ont généré une réflexion intense chez Gavrix, qui a visité ton très joli blog WP. Les pour et les contre sont à peser. Ayant déjà un blog sous WP, j'apprécie la spontanéité offerte par Blogger, mais c'est une excellente idée que d'offrir un abonnement aux commentaires. Affaire à suivre!

Xime a dit…

Euh, personnellement ce post m'a donné envie de zieuter mes statistiques (assez médiocres, du reste) alors que je n'y avais même pas encore pensé de la journée :D
Le remède pire que le mal, docteur Gavrix ? :p

Gavrix a dit…

Cher Xime (quelle bouille adorable vous affichez là),

Et bien, dans votre cas, docteur Gavrix diagnostique une rechute sévère. Cet article était le test ultime pour tester votre resistance aux statistiques.

Une cure de conseils de Gavrix s'impose!

Sammy a dit…

Une ancienne victime témoigne : moi aussi, j'étais atteint du syndrome de la maniaco-dépression statistichronique ! Ma vie était un enfer, je passais plus de temps à comptabiliser mes (rares) visiteurs qu'à écrire, et je descendait frémissant la spirale infernale vers la folie furieuse, rebootant ma live box quarante fois par heure pour créer artificiellement de nouvelles visites.

Grâce aux bons conseils du docteur Gavrix, je revis ! J'ai une vie sociale, des amis, le poil vif et l'oeil brillant ! Merci docteur Gavrix !

Gavrix a dit…

Sammy: "J'ai une vie sociale, des amis, le poil vif et l'oeil brillant !"
--> et surtout un beau desktop tout en pûreté, sans icônes inutiles et avec une belle photo! Amis blogueurs, prenez exemple!

PS: c'est un plaisir de te lire dans ces colonnes